nocturnes couleur 2015-2018

Bressuire, le château.
Bressuire, le château d’eau.
Bressuire, l’ ancien moulin à vent de Clazay.
Bressuire, l’ancienne glacière de Chambroutet.
Bressuire, la place de l’église de Noirlieu.
Bressuire, le palais de justice.
Bressuire, le monument aux morts de Noirterre.
Bressuire, le lotissement du Moulin-Jacquet.
Bressuire, la piste de skate board.
Bressuire, un étendage, cité Valette.
Bressuire, Slackline, bollas et cracheur de feu.
Bressuire, la place de l’hôtel de ville avec le club de Salsa.
Bressuire, une haie du bocage à Clazay.
Bressuire, élevage de bovins à Clazay.
Bressuire, la Société Nouvelle des Abattoirs de Bressuire.
Bressuire, la Coulée verte.
Emmaüs Paris – Les objets font signe, 1.
Emmaüs Paris – Les objets font signe, 2.
Emmaüs Paris – Les objets font signe, 3.
Emmaüs Paris – Les objets font signe, 4.
Emmaüs Paris – Les objets font signe, 5.
Emmaüs Paris – Les objets font signe, 6.
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017
Jardins ouviers, Vitry-sur-Seine (Ile de France), 2018
Jardins ouviers, Vitry-sur-Seine (Ile de France), 2018
Jardins ouviers, Vitry-sur-Seine (Ile de France), 2018
Parking d'un magasin de bricolage, Vitry-sur-Seine (Ile de France), 2018
Les jardins suspendus, Vincennes (Ile de France), 2018
Cabane dans un cerisier, Vitry sur Seine (Ile de France), 2018
Cabane d'alpage, Haute-Savoie (France), 2018
Cabane d'alpage, Haute-Savoie (France), 2018
Cabane d'alpage, Haute-Savoie (France), 2018
Cabane de télésiège; Les Saisies; Savoie (France); 2018

 

Bressuire, « nuits chromatiques »
Bressuire, sous-préfecture du département des Deux-Sèvres, compte 20000 habitants et se situe à la porte du bocage Vendéen. La ville a proposé à Michel Séméniako de travailler en toute liberté sur son territoire, avec pour seule consigne de traduire ce qu’il ressentait de l’esprit des lieux. Avec l’aide de l’association locale de photographes « Regards » http://regardsphotobressuire.fr/
Il a photographié les quartiers, les entreprises, les communes associées, le paysage naturel, la vie associative.

Emmaüs-Paris, « les objets font signe »
La communauté d’Emmaüs se consacre à un travail de solidarité sociale en récupérant, restaurant puis revendant les objets les plus divers. Dans les boutiques, ces objets reprennent vie, dialoguent entre eux, nous parlent et nous invitent à les adopter.
http://emmaus-paris.fr/

MÉMOIRE VIVE

Photographies de moulages au Musée des Monuments Français

J’ai souhaité conserver aux moulages leur dimension paradoxale : a la fois archive mémorielle et présence empathique des personnages séparés de leur monument.
D’un autre côté, j’ai tenté de faire percevoir la résonance de l’objet, sa fuite en avant, l’impossibilité du retour à l’origine, son déploiement dans notre présent. La couleur évoque les hypothèses de polychromies anciennes (j’ai souvent été inspiré par les couleurs vibrantes et saturées des vitraux de Bourges et de Chartres), elle souligne la théâtralité des récits (enfer – paradis…), mais également elle donne chair aux personnages, qui, au delà de leur position symbolique, sont des portraits issus du quotidien.

ELOGE DE LA CABANE

La cabane est un langage non verbal qui instaure un dialogue entre l’homme et l’espace social. Elle est un refuge contre la civilisation industrielle globalisée et une figure de résistance à l’acculturation brutale qui en résulte. Elle réveille en nous l’enfance endormie, elle est l’image de la construction
possible d’un ailleurs. Quand on arrive à la cabane, « …on laissera certaines choses en arrière, franchira une borne invisible ; des lois nouvelles, universelles, plus libérales, commenceront à s’établir autour et au-dedans de nous » H.D. Thoreau. J’illumine de couleurs la cabane pour en restituer sa dimension imaginaire, mais aussi son environnement pour exprimer la relation dialectique qui associe ces deux éléments en un tout signifiant.

Bressuire, « bright colourful nights »
Bressuire is the administrative centre of a sub-division of the department of the Deux- Sèvres. With a population of 20 000 people, it is located at the start of the Vendeen countryside marked by small fields and hedges, The city asked Michel Séméniako to carry out a project in its territory in any way he wished, the sole constraint being that he give form to what he felt was the spirit of the place. With the help of the local photography association, “Regards” http://regardsphotobressuire.fr/
He took photos of the neighbourhoods, the companies, the associated towns and communities, the natural landscape and the activities of the associations.

Emmaüs – Paris, « objects beckon »
The Emmaüs community is devoted to promoting social solidarity by salvaging, restoring and selling various objects. The objects thus find a new life In the association boutiques, entering into dialogues with each other, speaking to us and inviting us to adopt them.
http://emmaus-paris.fr/

LIVING MEMORY

Photographs of plaster casts in the Museum of French Monuments

I wanted to preserve the paradoxical dimension of the plaster casts: that of being both archives and empathetic presences of people separate from their monument. On one hand I attempted to bring to light the resonance of the object, its headlong flight in time, the impossibility of its returning to its origin while existing in the present. The color conjures up the hypothesis of an antique polychromatic spectrum (I have often found inspiring the vibrant and saturated colors of the stain glass windows of the Bourges and Chartres cathedrals); the color highlights the theatrical dimension of the narratives (hell – paradise…), but color also gives flesh to the characters who, apart from their symbolic roles, are taken from daily life.

IN PRAISE OF THE CABIN

A cabin is a non-verbal language that sets up a dialogue between man and the social space. It provides refuge against the globalized industrial civilization and is a symbol of resistance against the brutal acculturation that has grown out of that civilization. The cabin wakes up the sleeping child inside of us, it is the constructed image of a possible elsewhere. Arriving at a cabin, « we will put some things behind, will pass an invisible boundary; new universal laws will begin to establish themselves around us…” H.D. Thoreau. Color restores the imaginary dimension not only to the cabin but to its environment as well, making a significant whole out of a back and forth relationship between the two elements.