nocturnes couleur 2015…

Bressuire, le château.
Bressuire, le château d’eau.
Bressuire, l’ ancien moulin à vent de Clazay.
Bressuire, l’ancienne glacière de Chambroutet.
Bressuire, la place de l’église de Noirlieu.
Bressuire, le palais de justice.
Bressuire, le monument aux morts de Noirterre.
Bressuire, le lotissement du Moulin-Jacquet.
Bressuire, la piste de skate board.
Bressuire, un étendage, cité Valette.
Bressuire, Slackline, bollas et cracheur de feu.
Bressuire, la place de l’hôtel de ville avec le club de Salsa.
Bressuire, une haie du bocage à Clazay.
Bressuire, élevage de bovins à Clazay.
Bressuire, la Société Nouvelle des Abattoirs de Bressuire.
Bressuire, la Coulée verte.
Emmaüs Paris – Les objets font signe, 1.
Emmaüs Paris – Les objets font signe, 2.
Emmaüs Paris – Les objets font signe, 3.
Emmaüs Paris – Les objets font signe, 4.
Emmaüs Paris – Les objets font signe, 5.
Emmaüs Paris – Les objets font signe, 6.
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017
Musée des Monuments Français (moulages), Paris, 2017

 

Bressuire, « nuits chromatiques »
Bressuire, sous-préfecture du département des Deux-Sèvres, compte 20000 habitants et se situe à la porte du bocage Vendéen. La ville a proposé à Michel Séméniako de travailler en toute liberté sur son territoire, avec pour seule consigne de traduire ce qu’il ressentait de l’esprit des lieux. Avec l’aide de l’association locale de photographes « Regards » http://regardsphotobressuire.fr/
Il a photographié les quartiers, les entreprises, les communes associées, le paysage naturel, la vie associative.

Emmaüs-Paris, « les objets font signe »
La communauté d’Emmaüs se consacre à un travail de solidarité sociale en récupérant, restaurant puis revendant les objets les plus divers. Dans les boutiques, ces objets reprennent vie, dialoguent entre eux, nous parlent et nous invitent à les adopter.
Ce travail sera complété par une série de portraits négociés des travailleurs de l’association et présenté en exposition durant 2016.
http://emmaus-paris.fr/

Bressuire, « bright colourful nights »
Bressuire is the administrative centre of a sub-division of the department of the Deux- Sèvres. With a population of 20 000 people, it is located at the start of the Vendeen countryside marked by small fields and hedges, The city asked Michel Séméniako to carry out a project in its territory in any way he wished, the sole constraint being that he give form to what he felt was the spirit of the place. With the help of the local photography association, “Regards” http://regardsphotobressuire.fr/
He took photos of the neighbourhoods, the companies, the associated towns and communities, the natural landscape and the activities of the associations.

Emmaüs – Paris, « objects beckon »
The Emmaüs community is devoted to promoting social solidarity by salvaging, restoring and selling various objects. The objects thus find a new life In the association boutiques, entering into dialogues with each other, speaking to us and inviting us to adopt them. This project will be completed by a series of negotiated portraits with the association staff. An exhibition will be organized in 2016.
http://emmaus-paris.fr/